Oeuvres

Présentation

Les armures d'Adriana



Cuirasse d'Hadrian

Les armures d'Adrienne Jalbert ont quasiment la force de l'acier trempé et la légèreté de l’aluminium.
Ainsi sont-elles comme autant de similacres fascinants et efficaces d’une panoplie de protection et de triomphe contre des menaces et des fléaux qui n’ont rien d’illusoire.
Il s’agit en effet de toiles de lin, refaçonnées et redéployées sous la double égide de Vulcain et de Minerve, autrement dit sous l’impulsion à la fois de la puissance physique du corps et des flux nerveux du cortex.

Cuirasses et boucliers d’abord, vulcanisés et incrustés d’or dont il faut se munir pour opposer leur force talismanique à l’affreuse sarabande des gorgones et des dragons bien réels et universels qui nous assaillent de toutes parts.         

Parures et trophées démasquinés, à suspendre sur les murs, qui témoignent d’une beauté frémissante, en leur lumière Apollinienne et leurs plis Alstoniens, pour fêter un jour la victoire souhaitable, comme le fait l’artiste Adriana, guerrière pacifique, à l’instar de « la Déesse sortie toute armée de la tête de Jupiter » sur ces ennemis protéiformes.         

En somme, à l’encontre de toutes les laideurs, au-delà de la peinture et de la sculpture habituelles, en une matièreennoblie par le travail manuel et la crible de l’esprit, voici une superbe manifestation d’images mentales sous l’aspect du métal, douce et forte armurerie.                        

    Damascius
,  collectionneur et écrivain d’art contemporain

 


Tabernacle Samuraï
                                                                     coll.privée,France

.